Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sophia Mézières Astrologue Conseil

Petit rappel chronologique de l’évolution des Espèces :

 

Ere Ternaire ; ce n’est pas la préhistoire, mais le chemin y conduit.

 

Il y a environs …

  • 80 millions d’années : Séparation des continents.
  • 67 millions d’années ; les premières plantes à fleurs, comme le magnolia et le rosier, font leurs apparitions. Les fougères, les prêles, les conifères poursuivent leurs croissances.
  • 65 millions d’années ; disparition des Dinosaures.
  • 45 millions d’années ; l’Europe actuelle, dont le bassin parisien, connaît un climat tropical.
  • 35 millions d’années ; les premiers mammifères évolués.
  • 30 000 millions d’années ; L’Egyptopithèque ; ancêtres de grands signes et de l’homme. De la taille d’un chat (Egypte et Oman).
  • 15 millions d’années ; Le Proconsul (Kenya et Ouganda, des pays africains) est le premier hominidé à ne pas avoir de queue, il descend de l’Egyptopithèque.

Le Kényapithèque (trouvé au Kenya, un pays d’Afrique), est le premier à briser des os avec des pierres.

  • 10 millions d’années : Le Ramapithèque : on sait peu de choses sur lui. Il vivait en Afrique il y a environ 10 millions d’années et c’est le premier signe dont la mâchoire ressemble à celle des hominidés. Pour cette raison, des avants pensent que c’est le premier de nos ancêtres. De petite taille par rapport à nous, il mesurait entre 0.90 m et 1.20 m de haut. Un cerveau de 400 cm3. Il marchait déjà debout, ce qui lui permettait d’avoir les mains libres pour cueillir des baies ou lancer des pierres.

C’est à cette époque que se forme l’Himalaya entre l’inde (provenant de l’Afrique) et la Chine.

  • 7 millions d’années ; Séparation entre panidés (singes) et les hominidés (les humains).
  • 4.5 millions d’années : L’Australopithèque. Le premier fossile d’une créature bipède qui aurait pu être notre ancêtre a été nommé Australopithèque (car vivant dans le Sud de l’Afrique). Depuis cette découverte d’un crâne d’enfant découvert dans une caverne à Tung en Afrique du Sud en 1924) d’autres hominidés semblables ont été découverts à plusieurs endroits dans l’Est et le Sud de l’Afrique. Le terme Australopithèque est attribué aux fossiles âgés de 5 à 2 millions d’années.
  • 3.9 millions d’années ; en Afrique, ouverture d’un rift (encore en ouverture actuellement) qui fera arriver dans les milliers d’années, la mer en Afrique. Il ne faut pas oublier que les continents dérivent sans cesse.
  • 3.5 millions d’années : L’Australopithecus Afarensis, dont le vestige le plus connu est Lucy, trouvée en Ethiopie. Cet Australopithèque commence à se nourrir de viande et à posséder des outils rudimentaires. Lucy, découverte en 1974 dans les gisements de l’Afar est composée de 52 fragments osseux, soit 40 % de son squelette. Elle était âgée de 20 ans. Sa taille serait celle d’un enfant actuel de 6 ans.

Abel, est un crâne d’un genre inconnu pré-humain retrouvé au Tchad.

  • 3 millions d’années – Pléistocène inférieur : Plusieurs espèces ou races d’hominidés cohabitent en Afrique : L’Australopithecus Africanus (Afrique du Sud). A cette époque, Africanus, Afarensis et les semblables d’Abel sont encore présents.

 

Début de l’ère quaternaire ; Début de la Préhistoire – Début du Paléolithique – Apparition du type Homo (en latin signifie Humain) dérive d’une racine de l’indo-européen.

 

  • 2.3 millions d’années : L’Homo Habilis. Il aurait quitté l’Afrique pour atteindre le Moyen-Orient.
  • 2 millions d’années : On rencontre l’Homo Habilis en Tanzanie et Afrique du Sud (Paranthropus robustus). La bipédie est presque parfaite. Il fabrique des outils de pierre, c’est aussi les débuts d’un langage.

 

 

Première période de glaciation : Günz – Disparition des mastodontes, forme évoluée des équidés.

 

  • 1.9 millions d’années : apparition de l’Homo Erectus hors Afrique. On constate des différences entre l’Homme de Java, l’Homme de Pékin, et l’Homme européens.

L’Homo ergaster au Kenya (c’est un Homo erectus) et en Chine centrale.

 

 

 

1.7 millions d’années : Fin de la première période de glaciation : L’habitat se structure et se spécialise en Ethiopie.

 

 

1.4 millions d’années : Deuxième période de glaciation – Eléphant des Steppes.

 

 

0.9 millions d’années à 900 000 ans : Fin de la deuxième période de glaciation :

 

  • 800 000 ans : On rencontre des mammouths qui sont une variété d’éléphant.
  • 750 000 ans : L’habitat s’organise.
  • 730 000 L’Homo erectus se sert du feu mais il ne sait pas encore faire.

 

 

730 000 ans / 520 000 ans : Troisième période de glaciation : Riss – Apparition du renne et du mammouth en Europe Végétation de steppe et de toundra.

 

  • 500 000 ans : L’Homo erectus invente le feu, mais finit de l’apprivoiser vers – 500 000 ou – 400 000. Il chasse, pêche, afin la cueillette et se loge dans des huttes, des abris et des cavernes. Son outil principal est le biface.

On rencontre aussi l’Homo sapiens archaïque (archanthropien en Zambie (Afrique) et au Moyen-Orient.

  • 300 000 ans : L’Atlanthrope de Ternifine en Oranie (Algérie), qui est parent du Sinanthrope (l’Homme de Pékin) et du Pithécanthrope de Java. Pré-néanderthaliens en Europe, au Moyen Orient et en Asie centrale.
  • 300 000 ans : Les Néanderthaliens : On pense qu’il n’y a plus d’Homo erectus. Les néanderthaliens ne sont pas de type Homo (C’est une autre espèce humaine). On a retrouvé 32 squelettes de Néanderthaliens dans la Sierra de Atapuerca (Espace).
  • 200 000 ans : L’Homme moderne (C’est-à-dire nous) : fin de l’Homo sapiens archaïques et apparition de l’homme moderne.
  • 175 000 ans : Outils de pierre.
  • 130 000 ans : On rencontre comme animaux ; les rennes, les rhinocéros laineux et les éléphants antiques.

 

 

125 000 ans : Fin de la troisième période de glaciation ;

 

  • 120 000 ans : L’Homo sapiens apparait au Moyen-Orient, en Asie et en Europe. C’est le pléistocène supérieur.
  • 100 000 ans : Paléolithique moyen : l’Homme de Néanderthal domine en Europe.

 

50 000 ans : L’Homo sapiens sapiens, c’est-à-dire nous, se répand en Australie et en Amérique par le détroit de Béring.

 

  • 50 000 ans l’arrivée de l’homo sapiens, c’est-à-dire nous, nos ancêtres.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article